Home » - Partenariat avec l'UNESCO » Recommandation concernant la condition du personnel enseignant de l’enseignement supérieur (UNESCO, 1997)

Commentaires récents

    Recommandation concernant la condition du personnel enseignant de l’enseignement supérieur (UNESCO, 1997)

    Recommendation concerning the Status of Higher-education Teaching Personnel, adopted by the General Conference at its twenty-ninth session, Paris, 11 November 1997

    « Dans la mesure où les enseignants sont la condition sine qua non d’une éducation de qualité, il convient de s’assurer que les enseignants et les éducateurs soient autonomisés, recrutés et rémunérés correctement, motivés, professionnellement qualifiés et appuyés dans le cadre de systèmes gérés avec efficacité et efficience, assortis de ressources appropriées.» – Cadre d’action Éducation 2030

    La Recommandation OIT/UNESCO concernant la condition du personnel enseignant (1966) et la Recommandation de l’UNESCO concernant la condition du personnel enseignant de l’enseignement supérieur (1997) sont deux instrument internationaux qui établissent le principe des droits et des responsabilités des éducateurs, du niveau préscolaire jusqu’à l’université. Basée sur un ensemble de standards internationaux dans les domaines du travail et de l’éducation, ces deux instruments peuvent servir de guide aux gouvernements, aux employeurs, aux associations d’enseignants et aux autres acteurs du monde de l’éducation afin d’établir des politiques efficaces sur l’enseignement.

    La Recommandation concernant la condition du personnel enseignant de l’enseignement supérieur a été adoptée par la Conférence générale de l’UNESCO en 1997, à l’issue d’années de travaux préparatoires effectués en collaboration par l’UNESCO et l’OIT. Ce texte de référence récapitule une série de pratiques recommandées concernant l’ensemble du person- nel enseignant de l’enseignement supérieur.

    L’OIT et l’UNESCO collaborent étroitement pour faire la promotion de ceux deux instruments et en surveiller la mise en œuvre à travers, notamment, le Comité conjoint OIT/UNESCO d’experts sur l’application des Recommandations concernant le personnel enseignant.

    L’Agenda 2030 pour le développement durable, dans son Objectif 4, a reconnu l’importance des enseignants qualifiés dans le développement d’une éducation de qualité inclusive et équitable et d’opportunités d’apprentissage tout au long de la vie. En fait, il n’existe pas de meilleures mesures de la capacité d’une nation à améliorer le niveau d’éducation que la qualité de son corps enseignant. Les enseignants de qualité sont la composante durable de l’objectif de développement en éducation. Comme la communauté mondiale travaille à la mise en œuvre de l’Agenda 2030, nous avons la certitude que les Recommandations vont continuer à servir de guide pour tous les acteurs travaillant au développement d’enseignants qualifiés qui permettront, à leur tour, de bâtir un meilleur futur.

    Guy Ryder, Directeur général OIT

    Irina Bokova, Directrice générale UNESCO