Home » 2023 » novembre

Monthly Archives: novembre 2023

Commentaires récents

    Conseil Exécutif de l’IAUPL session 2023

    .   

    Le Conseil Exécutif / Conseil Central de l’#IAUPL (Association Internationale des Professeurs et Maîtres de Conférences des Universités), ONG en partenariat officiel avec l’UNESCO et en statut général consultatif des Nations Unies (ECOSOC) s’est tenu aujourd’hui le 25 novembre 2023 à Panthéon-Assas université – Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne dans l’appartement Dekanal – Siège de l’IAUPL – 12, Place du Panthéon – 75005 – Paris

    ORDRE DU JOUR:

    1. Approbation du PV du comité exécutif du 11 juin 2022
    1. Activités de l’IAUPL depuis le dernier comité, relations avec l’UNESCO et l’Organisation des Nations Unies (ONU-ECOSOC)
    2. Actualités des sections, groupes et membres de l’IAUPL
    3. Préparation du 80-ème anniversaire de l’IAUPL (IAUPL 2024)
    4. Modification des instances
    5. Etat des comptes de l’association et approbation des comptes, Financement – cotisations
    6. Questions des membres du Comité
    7. Dates des prochains conseils de l’IAUPL

    IAUPL (Observateur) intervient à la Commission SHS point 4.14 – 42C/54 – UNESCO – concernant la défense des libertés scientifiques et académiques, les 15-16 novembre 2023

           

     

    Madame la Présidente,  Mesdames, Messieurs

    Depuis ses origines, l’Association Internationale des Professeurs et Maîtres de Conférences des Universités,  a milité pour l’affirmation, le respect et la défense des libertés académiques. Question qui nous paraît  – devoir être évoquée – de nouveau aujourd’hui.

    L’IAUPL apprécie une série d’évènements organisés par l’UNESCO à l’égard de la liberté scientifique.

    Ce projet porté par le Secteur SHS pourrait davantage clarifier les origines des libertés scientifiques, — dont les restrictions, — ce n’est pas seulement le résultat d’une situation macroéconomique, mais aussi la conséquence d’atteintes au statut juridique et moral du personnel, ainsi qu’à la condition dans leurs établissements.

    Nous partageons le point de vue exprimé, par la Délégation de la Suède, hier.

    A cet égard, nous soulignons l’intérêt des études de l’IAUPL sur les libertés scientifiques et académiques susceptibles d’être prises en considération et clarifiées dans les travaux de l’UNESCO.

    Je vous remercie, Madame la Présidente.

     

    Madam President, Ladies and Gentlemen

    Since its origins, the International Association of University Professors and Lecturers has campaigned for the affirmation, respect and defense of academic freedoms. A question that seems to us to be raised again today.

    IAUPL appreciates a series of events organized by UNESCO with regard to scientific freedom.

    This project led by the SHS Sector could further clarify the origins of scientific freedoms — including restrictions — it is not only the result of a macroeconomic situation, but also the consequence of attacks on the legal and moral status of staff, as well as the condition in their establishments.

    We share the point of view expressed by the Swedish Delegation yesterday.

    In this regard, we highlight the interest of the IAUPL studies on scientific and academic freedoms likely to be taken into consideration and clarified in the work of UNESCO.

    Thank you, Madam President.

    La future Recommandation sur l’éthique des neurotechnologies de l’UNESCO. L’intervention de l’IAUPL à la Commission SHS point 42C/30, le 15 novembre 2023.

    Madame la Présidente,

    Mesdames et Messieurs les Représentants des États-membres,

    Chers Collègues universitaires,

    L’IAUPL porte une attention toute particulière sur le point concernant la nécessité d’un instrument sur l’éthique des neurotechnologies. En effet, les universitaires et les politiciens sont déjà sur le terrain. Par exemple, une Note scientifique: « Les neurotechnologies : défis scientifiques et éthiques » a été présentée à l’Assemblée Nationale de France en janvier 2022 par notre collègue Professeur-Député Patrick HETZEL.

    Cet instrument Unesco donnerait un nouveau élan pour le législateur national.

    Les procédés technologiques intègrent déjà les algorithmes convergeant avec l’intelligence artificielle, il faut pas oublier l’arrivée des technologies quantiques émergentes. Ici, l’aspect de la convergence pour cet instrument normatif est très important, ce qui vient d’être souligné, il y a un instant, par le distingué Représentant de l’Italie.

    L’usage des neuro-technologies pourrait avoir des répercussions sur les libertés académiques, à savoir une libre création des connaissances et l’accès aux savoirs justes.

    Notre organisation soutient aujourd’hui à nouveau la proposition de la Conférence Générale d’ouvrir la voie à l’élaboration d’un nouvel instrument concernant les neurotechnologies. L’IAUPL pourrait apporter l’expertise sur l’élaboration de la future Recommandation dans les travaux des Comités.

    Je vous remercie de votre aimable attention.

     

    Madame President,

    Ladies and Gentlemen Representatives of Member States,

    Dear University Colleagues,

    The IAUPL pays particular attention to the point concerning the need for an instrument on the ethics of neurotechnologies. Indeed, academics and politicians are already on the ground. For example, a Scientific Note: “Neurotechnology: scientific and ethical challenges” was presented to the National Assembly of France in January 2022 by our colleague Professor-Deputy Patrick HETZEL.

    This Unesco instrument would give new impetus to the national legislator.

    Technological processes already integrate algorithms converging with artificial intelligence, we must not forget the arrival of emerging quantum technologies. Here, the aspect of convergence for this normative instrument is very important, which was just highlighted a moment ago by the distinguished Representative of Italy.

    The use of neurotechnologies could have repercussions on academic freedom, namely free creation of knowledge and access to knowledge.

    Our organization today once again supports the proposal of the General Conference to pave the way for the development of a new instrument concerning neurotechnologies. The IAUPL could provide expertise on the development of the future Recommendation in the work of the Committees.

    Thank you for your kind attention.

    2025 Année internationale des Sciences et Technologies Quantiques (ONU – UNESCO). IAUPL (Observateur) propose à l’UNESCO (COMEST) l’élaboration d’un document sur l’éthique des sciences quantiques. Commission des Sciences exactes et naturelles (point 42C/52)

                     

    42ème Conférence Générale de l’UNESCO Commission Sciences Exactes, le 13 novembre 2023

    Intervention de Dr. Oleg CURBATOV, Maître de Conférences Habilité à Diriger les Recherches – Université Sorbonne Paris Nord, Représentant de l’IAUPL à l’UNESCO et à l’ONU (DESA-ECOSOC),

     

    Madame la Présidente de la Commission SC

    Mesdames et Messieurs les Représentants des États-membres,

    Chers Collègues universitaires,

    L’Association Internationale des Professeurs et Maîtres de Conférences des Universités, ONG partenaire officiel de l’UNESCO et également en statut consultatif général avec l’Organisation des Nations Unies (ONU) se félicite de proclamation par l’ONU de l’Année 2025 Internationale des Sciences et Technologies Quantiques.

    Les technologies quantiques sont convergentes avec les applications de l’Intelligence Artificielle et les Neurotechnologies.

    Dans le cadre de cette célébration de l’année 2025, l’IAUPL propose une préparation par le Comité COMEST d’un guide éthique pour l’informatique quantique en liens avec les documents normatifs déjà existants sur l’éthique de l’Intelligence Artificielle.

    Je vous remercie Madame la Présidente.

     

    Declaration IAUPL –  Dr. Oleg CURBATOV, Lecturer Authorized to Direct Research – Sorbonne Paris Nord University, Representative of the IAUPL to UNESCO and the UN (DESA-ECOSOC),

     

    Madam President of the SC Commission

    Ladies and Gentlemen Representatives of Member States,

    Dear University Colleagues,

    The International Association of University Professors and Lecturers, an official NGO partner of UNESCO and also in general consultative status with the United Nations (UN), welcomes the proclamation by the UN of the International Year 2025 of Quantum Sciences and Technologies.

    Quantum technologies are converging with applications of Artificial Intelligence and Neurotechnologies.

    As part of this celebration of the year 2025, the IAUPL is proposing the preparation by the COMEST Committee of an ethical guide for quantum computing in links with the already existing normative documents on the ethics of Artificial Intelligence.

    Thank you Madam President.

     

    Réponse de la Présidente de la Commission Mme Tamara Elzein 

    dans le Rapport oral de la Présidente de la Commission SC (Sciences exactes et naturelles et Commission océanographique intergouvernementale ( UNESCO 42 C/INF.22)

    IAUPL (Observateur) à la 42-ème session de la Conférence Générale de l’UNESCO, Débats de Politique générale, Paris, Siège de l’UNESCO, le 11 novembre 2023

    Discours prononcé par Dr. Oleg Curbatov, Représentant de l’IAUPL à l’UNESCO et à l’ONU-Ecosoc

    (video ci-joint sur le site de l’UNESCO, Photo (C) UNESCO Cristelle Alix )

     

    Madame la Directrice Générale,

    Mesdames et Messieurs les Représentants des États-membres,

    Chers Collègues universitaires,

    Stimata Doamna Președinte Simona MICULESCU

    Permettez-moi de vous féliciter pour votre élection au poste de Présidente de la Conférence Générale. (prononcé en roumain : Permiteți-mi să vă felicit pentru alegerea dumneavoastră ca Președinte al Conferinței Generale).

    L’Association Internationale des Professeurs et Maîtres de Conférences des Universités est liée à l’UNESCO depuis bien longtemps.

    Ce n’est pas étonnant quand on se souvient de l’esprit qui a présidé à la création de l’IAUPL en 1944 à Londres dont certains membres, comme Professeur René CASSIN, devaient jouer un rôle si important au moment de la création de l’UNESCO.

    Notre organisation ne pouvait pas rester insensible à son évolution. L’IAUPL a donc tenu, en renforçant le dialogue avec les États-membres, à témoigner de son attachement, de sa fidélité à l’UNESCO et de sa foi dans son avenir.

    Depuis ses origines, l’IAUPL a milité pour l’affirmation, le respect et la défense des libertés académiques. Question qui nous paraît devoir être évoquée de nouveau aujourd’hui avec l’évolution du contexte technologique et sociétal.

    L’IAUPL apprécie une série d’évènements organisés par l’UNESCO à l’égard de la liberté scientifique. Ce projet porté par le Secteur SHS (Effet 7 SHS1 42C/5 Rev.) pourrait trouver des liens intersectoriels avec celui de l’Éducation.

    En effet, les universitaires du monde entier sont confrontés à une crise existentielle. Aujourd’hui, on voit certains jeunes scientifiques, Docteurs quitter l’université et renoncer à l’enseignement et à la recherche libre et désintéressée. Ceci n’est pas seulement le résultat d’une situation politique, mais aussi la conséquence d’atteintes à leur statut, à leurs libertés, ainsi qu’à leurs conditions de travail.

    Cette observation est en lien avec la présentation du Rapport mondial sur les enseignants du premier et seconde degré. Il nous paraît plus que nécessaire de continuer à travailler sur ce Rapport en tenant compte de la spécificité de la condition du personnel de l’enseignement supérieur. A cet égard, nous soulignons l’intérêt des études de l’IAUPL sur la mobilité et la liberté académique susceptibles d’être prises en considération pour sa version finale.

    L’IAUPL se félicite de débats menés sur les questions d’éthique de l’intelligence artificielle, l’UNESCO est un pionnier mondial en la matière.

    Qui aurait pu imaginer en 2021 qu’un amendement proposé par un État membre, suivi d’une consultation avec l’IAUPL en vue de l’inscription des libertés académiques et scientifiques dans le paragraphe 112 de la Recommandation sur l’Éthique de l’Intelligence Artificielle, apporterait aujourd’hui un soutien à la communauté universitaire?

    Par ailleurs, nous soutenons à nouveau l’UNESCO pour le projet d’élaboration de la future Recommandation sur l’Éthique des Neurotechnologies (42C/30).

     

    Mesdames, Messieurs,

    Au cours de ces dernières années, nous avons réfléchi à la contribution des universitaires au maintien de la Paix    (42C/40).

    Pour cela nous avons lancé l’action de la « Diplomatie Académique » qui dans le respect des traditions universitaires fondées sur l’humanisme et la tolérance, serait, à notre sens, un moyen d’assurer et de garantir ce  –  à quoi la communauté intellectuelle mondiale aspire le plus  –  et qui a pour nom : la Liberté !

    Je vous remercie  – Vă mulțumim.