Home » - Activités des membres de l'IAUPL » Acte de création historique de l’Association Internationale des Professeurs et Maîtres de Conférences des Universités (IAUPL) en 1944

Commentaires récents

    Acte de création historique de l’Association Internationale des Professeurs et Maîtres de Conférences des Universités (IAUPL) en 1944

    Création de L’IAUPL – Declaration constitutive et historique

    1944. L’Association Internationale des Professeurs et Maîtres de Conférences des Universités (le plus souvent désignée par son sigle anglais, IAUPL) est créée de la fusion de deux groupements de Professeurs qui s’étaient développés parallèlement. Avant la seconde guerre mondiale existait en effet, sous le nom de Congrès Universitaire International, un mouvement visant à coordonner les efforts du personnel enseignant des universités.  Sa 1ère manifestation fut le Congrès d’Oxford, en 1934, suscité par l’Association des Professeurs d’Université (AUT) du Royaume-Uni. D’autres congrès eurent lieu par la suite à Grenoble, à Heidelberg et en Suisse.

    En 1942, le professeur S. GLASER, alors président de l’Association des Professeurs Polonais en Grande-Bretagne, fonda, en collaboration avec des professeurs d’université et des chercheurs scientifiques, l’Association des Professeurs et Maîtres de Conférences des Universités des pays alliés résidant en Grande-Bretagne.

    Le 11 mai 1942, eut lieu la 1ère réunion générale de l’Association, à l’Institut Polonais en Grande-Bretagne, où furent élus les membres du 1er Comité exécutif et furent débattus les statuts et le but fondateur de l’Association à savoir l’organisation le soutien de tous les professeurs et maîtres de conférences des universités et le rétablissement de la liberté et de la justice en Europe, condition essentielle au développement du savoir, de la science et des sciences humaines. Au nom de la liberté académique, on rappela que la recherche et le travail universitaires devraient être libérés de toute pression politique et devraient, à l’avenir, être protégés de la dégradation dont ils avaient souffert en raison de certaines doctrines totalitaires.

    Le 17 juillet 1942, lors de la 2ème réunion générale, à l’Institut Belge, un télégramme du roi George VI est venu féliciter et approuver cette nouvelle association. Tous les membres se portèrent solidaires de tous leurs collègues victimes de l’oppression nazie qui tentait d’annihiler toute vie intellectuelle dans les pays occupés. L’association s’engageait encore à veiller à la reconstruction des universités et autres lieux de savoir.

    Le 16 décembre 1942, la 3ème réunion générale permit d’attribuer à chaque membre de l’association un thème de recherche et de travail en conformité avec les objectifs précédemment cités. Du 16 au 18 juillet 1943, la 4ème réunion générale, à Oxford portait sur le thème de la sauvegarde de la vie intellectuelle et artistique en Europe. Les statuts, buts et responsabilités de l’association furent reprécisés.

    En 1944, l’Association des Professeurs et Maîtres de Conférences des Universités des pays alliés en Grande-Bretagne envisage de poursuivre et d’étendre ses activités après la guerre. C’est ainsi qu’au cours d’une réunion conjointe de l’association et du Congrès Universitaire International, l’IAUPL est constituée. Parmi les fondateurs de cette nouvelle association figurait un Français, co-rédacteur et promoteur au sein du comité international de la « Déclaration Universelle des Droits de l’Homme » , futur Prix Nobel de la Paix : Professeur René CASSIN.

    En 1947, l’IAUPL est inscrite sur la liste des ONG de l’UNESCO et maintient les relations permanentes et les actions de travail entre 1947-2021.

    Le 14 décembre 1966, elle est admise en tant que membre de la « Conférence des Organisations non Gouvernementales ayant le statut consultatif auprès du Conseil Economique et Social des Nations Unies » ECOSOC. Elle maintient les relations régulières avec l’ONU à l’horizon du Programme de l’ONU et de l’Agenda des ODD 2030.