Home » – Activités des membres de l’IAUPL

Category Archives: – Activités des membres de l’IAUPL

Commentaires récents

    Coopération IAUPL et CREDI (action du terrain « Priorité Afrique ») – Madagascar, 19-24 juin 2024

    La délégation de l’IAUPL s’est rendue du 19 au 24 juin 2024 à Madagascar pour rencontrer des collègues malgaches du corps enseignant de l’enseignement supérieur (Professeurs, Maîtres de Conférences) et de jeunes Doctorants / Docteurs lors du Colloque International du Droit organisé par le Centre de Recherche et d’Etudes du Droit et des Institutions CREDI, sous la direction du Professeur Jean-Claude RAZARANAINA.
    Suite à cette Conférence, nous avons rencontré le lundi 24 juin 2024 le Secrétaire Général du Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche de Madagascar, le Professeur Julien SALAVA, notamment pour lui présenter les activités de l’IAUPL et l’ouvrage collectif réalisé par l’IAUPL dans le cadre du Programme Participation de l’UNESCO « Mobilité académique et formation universitaire au service du développement de l’Afrique ». Nous avons informé Pr. Julien SALAVA de la Convention Mondiale de l’Enseignement Supérieur 2019 sur la reconnaissance des qualifications relatives à l’enseignement supérieur et nous avons exprimé notre devoir de promouvoir ce document normatif onusien auprès du Ministère de Madagascar.

         

    credit photo: FIDY ANDRIMAMPIONONA et IAUPL

     

     

    IAUPL (action-terrain) à la 5ème CONFÉRENCE INTERNATIONALE SUR l’INFORMATIQUE, l’INTELLIGENCE ARTIFICIELLE ET SES APPLICATIONS, Marrakech, MAROC, 10-11 Juin 2024

    L’IAUPL est représentée à la 5ème CONFÉRENCE INTERNATIONALE SUR L’INFORMATIQUE, L’INTELLIGENCE ARTIFICIELLE ET SES APPLICATIONS – THE 5TH INTERNATIONAL CONFERENCE ON COMPUTER SCIENCE, ARTIFICIAL INTELLIGENCE & APPLICATION –  Université Cady Ayyad – UCA  – Marrakech,  MAROC, 10-11 juin 2024

    par Professeur Alain BRETTO, enseignant-chercheur à l’Université de Caen Normandie (France) 

    .     

    Téléchargez le programme de la Conférence ici 

     Site de la Conférence: ici

    « The Systems and Computer Engineering Laboratory (L2IS) of the Faculty of Science and Technology (FST), Cadi Ayyad University-Marrakech, organizes the fifth edition of the International Conference on Computer Science, Artificial Intelligence & Application (CSAIA’24). This edition of the CSAIA’24, as a continuation of the previous four  editions of the International Conference CASCE,  will be held on June 10-11, 2024 at the  Center of Conferences, Cadi Ayyad University, Marrakech, Morocco.

    The 5th International Conference on Computer Science, Artificial Intelligence & Application (CSAIA’24) aims to bring together Phd students, academic researchers and professionals from diverse backgrounds to showcase and share their experiences and cutting-edge research on all aspects of Computer Science, Artificial Intelligence, Intelligent Systems and Technologies that have revolutionized the world today. This scientific event will also provide a premier interdisciplinary platform for academic scientists, researchers, practitioners and educators to exchange and discuss about the most recent innovations, trends, and concerns as well as practical challenges encountered and solutions adopted in the aforementioned fields. Moreover, it provides a great opportunity to foster collaboration and networking with the scientific community.

    Together, we will navigate through the twists and turns of these interconnected disciplines, explore the opportunities they offer and reflect on the societal and economic implications of these advances, particularly in the following: Health, Education, Industry, Transportation, Scientific Research, Environment, Agriculture, Energy and many others  »

    IAUPL (Observateur) à la Conférence intergouvernementale extraordinaires des Etats parties à la Convention mondiale sur la reconnaissance des qualifications relative à l’enseignement supérieur (UNESCO), 07/03/2024

    .        Lire en ligne: Communication IAUPL

    Comptes rendus analytiques de la Conférence: GHE/24/1.XIC/ (publiés sur l’UNESDOC)

    • Photo: Délégation de l’IAUPL: Michel Gay, Oleg Curbatov et Gérard Teboul, en présence du Président de la Conférence des Etats parties à la Convention – M. HE Stig Arne Skjerven (Délégation Permanente du Royaume de Norvège à l’UNESCO)
    • 07/03/2024 –  COMMUNIQUE de l’IAUPL (Oleg Curbatov, Université Sorbonne Paris Nord ):

    Monsieur le Président, chers Représentants des États-membres, chers collègues universitaires,

    Lors de la première Conférence Intergouvernementale des États Parties en juillet 2023, l’Association Internationale des Professeurs et Maîtres de Conférences des Universités (IAUPL) a souligné l’intérêt pour les Universitaires de s’associer, dans la mesure de leurs compétences, à la mise en route de la Convention mondiale sur la reconnaissance des qualifications relative à l’enseignement supérieur.

    Une mobilité transnationale importante des universitaires et des étudiants, notamment pour une formation des Doctorants, futurs enseignants-chercheurs, exige un cadre règlementaire harmonisé pour la reconnaissance des qualifications, notamment ce qui concerne le titre de « Docteur ».

    C’est pour nous une grande satisfaction, la satisfaction d’une très ancienne proposition de notre organisation, puisque la nécessité d’une telle convention avait déjà été exprimée par les intervenants de la Table ronde sur la « Pax Academica et les responsabilités internationales des Professeurs des universités » organisée en 1988 par l’IAUPL à Malte en relations avec l’UNESCO.

    Nos anciens maîtres ont fait œuvre de pionniers. Ils parlaient aussi à cette occasion d’un statut mondial de l’universitaire, mais, en ce domaine, la revendication reste à conquérir pour une mise en oeuvre effective de la Convention.

    Monsieur le Président,

    L’IAUPL vous félicite pour la présentation d’un Programme de travail intérimaire en relation à la Convention pour 2024-2025 avec quatre domaines du travail évoqués.

    Les membres de l’IAUPL ont l’honneur de présenter d’ores et déjà leur modeste contribution à ce Programme de travail intermédiaire avec un ouvrage collectif

    « Mobilité académique et formation universitaire au service du développement de l’Afrique », (télécharger et lire ici – UNESDOC -UNESCO)

    édité dans le cadre de la Conférence de l’IAUPL – Marrakech 2022 – Programme de Participation de l’UNESCO. Cet ouvrage académique qui a été réalisé par les représentants de 11 pays européens, sud-américains et africains apporte une expertise en la matière, notamment aux troisième et quatrième domaines : « les activités de recherche – le développement des capacités » et « la sensibilisation à la communication ». En se référant aux travaux de cet ouvrage, les communications des membres de l’IAUPL présentent les arguments en faveur de la mobilité académique et appellent, à nouveau, les États membres à ratifier la Convention.

    L’IAUPL, pionnier en la matière, serait honoré d’apporter son expertise et ses observations au Secrétariat, au Groupe de travail et aux États-membres relative aux quatre domaines, plus particulièrement pour « les activités de recherche »  et aux activités annoncées dans le documents 1.XIC et dans son annexe.

    Je vous remercie Monsieur le Président et permettez-moi de vous remettre à cet occasion quelques exemplaires de l’ouvrage de l’IAUPL.

    Site de la Conférence UNESCO

    Comptes rendus analytiques de la Conférence: GHE/24/1.XIC/ (publiés sur l’UNESDOC)

     

    Mr. President, dear Representatives of Member States,

    Dear academic colleagues,

    During the first Intergovernmental Conference of States Parties in July 2023, the International Association of University Professors and Lecturers (IAUPL) underlined the interest for Academics to associate, to the extent of their skills, with the launching of the Global Convention on the Recognition of Qualifications relating to Higher Education.

    Significant transnational mobility of academics and students, particularly for the training of doctoral students, future academics, requires a harmonized regulatory framework for the recognition of qualifications, particularly with regard to the title of « Doctor ».

    This is a great satisfaction for us, the satisfaction of a very old proposal from our organization, since the need for such a convention had already been expressed by the speakers of the Round Table on « Pax Academica and the international responsibilities of University Professors” organized in 1988 by the IAUPL in Malta in relations with UNESCO.

    Our former masters did pioneering work. They also spoke on this occasion of a global status for academics, but, in this area, the demand remains to be won for effective implementation of the Convention.

    Mister President,

    The IAUPL congratulates you on the presentation of an Interim Work Program in relation to the Convention for 2024-2025 with four areas of work discussed.

    The members of the IAUPL have the honor of already presenting their modest contribution to this Intermediate Work Program with a collective work

    “Academic mobility and university training for the development of Africa”, (download and read here – UNESDOC -UNESCO)

    published as part of the IAUPL Conference – Marrakech 2022 – UNESCO Participation Program. This academic work, which was produced by representatives of 11 European, South American and African countries, provides expertise on the subject, particularly in the third and fourth areas: “research activities – capacity development” and “raising awareness of Communication « . Referring to the work in this book, the communications from IAUPL members present the arguments in favor of academic mobility and call, once again, on member states to ratify the Convention.

    The IAUPL, a pioneer in this field, would be honored to bring its expertise and observations to the Secretariat, the Working Group and the Member States relating to the four areas, more particularly for « research activities » and the activities announced in documents 1.XIC and its annex.

    I thank you Mr. President and allow me to give you on this occasion some copies of the IAUPL work.

    Conseil Exécutif de l’IAUPL session 2023

    .   

    Le Conseil Exécutif / Conseil Central de l’#IAUPL (Association Internationale des Professeurs et Maîtres de Conférences des Universités), ONG en partenariat officiel avec l’UNESCO et en statut général consultatif des Nations Unies (ECOSOC) s’est tenu aujourd’hui le 25 novembre 2023 à Panthéon-Assas université – Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne dans l’appartement Dekanal – Siège de l’IAUPL – 12, Place du Panthéon – 75005 – Paris

    ORDRE DU JOUR:

    1. Approbation du PV du comité exécutif du 11 juin 2022
    1. Activités de l’IAUPL depuis le dernier comité, relations avec l’UNESCO et l’Organisation des Nations Unies (ONU-ECOSOC)
    2. Actualités des sections, groupes et membres de l’IAUPL
    3. Préparation du 80-ème anniversaire de l’IAUPL (IAUPL 2024)
    4. Modification des instances
    5. Etat des comptes de l’association et approbation des comptes, Financement – cotisations
    6. Questions des membres du Comité
    7. Dates des prochains conseils de l’IAUPL

    IAUPL (Observateur) intervient à la Commission SHS point 4.14 – 42C/54 – UNESCO – concernant la défense des libertés scientifiques et académiques, les 15-16 novembre 2023

           

     

    Madame la Présidente,  Mesdames, Messieurs

    Depuis ses origines, l’Association Internationale des Professeurs et Maîtres de Conférences des Universités,  a milité pour l’affirmation, le respect et la défense des libertés académiques. Question qui nous paraît  – devoir être évoquée – de nouveau aujourd’hui.

    L’IAUPL apprécie une série d’évènements organisés par l’UNESCO à l’égard de la liberté scientifique.

    Ce projet porté par le Secteur SHS pourrait davantage clarifier les origines des libertés scientifiques, — dont les restrictions, — ce n’est pas seulement le résultat d’une situation macroéconomique, mais aussi la conséquence d’atteintes au statut juridique et moral du personnel, ainsi qu’à la condition dans leurs établissements.

    Nous partageons le point de vue exprimé, par la Délégation de la Suède, hier.

    A cet égard, nous soulignons l’intérêt des études de l’IAUPL sur les libertés scientifiques et académiques susceptibles d’être prises en considération et clarifiées dans les travaux de l’UNESCO.

    Je vous remercie, Madame la Présidente.

     

    Madam President, Ladies and Gentlemen

    Since its origins, the International Association of University Professors and Lecturers has campaigned for the affirmation, respect and defense of academic freedoms. A question that seems to us to be raised again today.

    IAUPL appreciates a series of events organized by UNESCO with regard to scientific freedom.

    This project led by the SHS Sector could further clarify the origins of scientific freedoms — including restrictions — it is not only the result of a macroeconomic situation, but also the consequence of attacks on the legal and moral status of staff, as well as the condition in their establishments.

    We share the point of view expressed by the Swedish Delegation yesterday.

    In this regard, we highlight the interest of the IAUPL studies on scientific and academic freedoms likely to be taken into consideration and clarified in the work of UNESCO.

    Thank you, Madam President.

    IAUPL au 217-ème Conseil Exécutif de l’UNESCO (Observateur): Convention mondiale de l’enseignement supérieur, Recherche en IA, Statut des enseignants-chercheurs, Libertés académiques face aux défis technologiques.

    (C) image: Cyril Bailleul (UNESCO)

    Communiqué par Dr.Oleg Curbatov, Maître de conférences HDR:

    L’Association Internationale des Professeurs et Maîtres de Conférences des Universités se félicite de l’entrée en vigueur de la Convention 2019 sur la reconnaissance des qualifications relatives à enseignement supérieur et souhaiterait présenter deux observations :

    La première observation concerne les actions de l’IAUPL en faveur de la promotion de la Convention dans le cadre du Programme de Participation. L’IAUPL a organisé à l’Université Mohammed VI Polytechnique à Ben Guerir au Maroc une journée de la Conférence sur la : « Mobilité académique et formations universitaires au service du développement de l’Afrique ».

    Un accent particulier a été mis sur la reconnaissance internationale du titre de Docteur qui procure l’accès au statut d’universitaire et garantie la qualité de l’enseignement et de la recherche.

    Aujourd’hui nous soutenons la proposition de la Directrice Générale concernant la création dans cet établissement-partenaire à Rabat et à Ben Guerir au Maroc d’un Centre d’intelligence artificielle « AI Movement ».

    La deuxième observation concerne le statut des enseignants-chercheurs. Les universitaires sont les piliers intellectuels de la réalisation des ODD et nous appuyons les propositions de la Directrice Générale pour le soutien des enseignants de tous les niveaux, ce qui a été souligné ce jour dans l’intervention de la Représentante du Ghana.

    L’IAUPL prend bonne note du message du Représentant de l’ADG Éducation au Comité CR sur la nécessité de la révision de la Recommandation UNESCO 1997 concernant la condition du personnel enseignant de l’enseignement supérieur. Si une telle occasion se présentait, nous espérons que les conditions de travail, le statut, ainsi que les libertés académiques de l’enseignant-chercheur universitaire seront à nouveau valorisés face aux défis technologiques déjà présents.

    IAUPL (Observateur) participe et intervient à la Première Session de la Conférence intergouvernementale des États parties à la Convention mondiale de 2019 sur la reconnaissance des qualifications relatives à l’enseignement supérieur (UNESCO)

    Déclaration de l’IAUPL a été prononcée en deux parties par M. Dr.As.Prof Oleg Curbatov, Représentant Permanent de l’IAUPL à l’UNESCO et à l’ONU lors de la Première session de la Conférence concernant la Convention Mondiale de l’enseignement supérieur 

    Summary Records – Fiches de synthèse (publication 1 IC/ GHE/23/1.IC/ du 06 septembre 2023 – UNESCO – avec les interventions de l’IAUPL):
    Français: CONVENTION MONDIALE SUR LA RECONNAISSANCE DES QUALIFICATIONS RELATIVES À L’ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR – CONFÉRENCE INTERGOUVERNEMENTALE DES ÉTATS PARTIES À LA CONVENTION Première session Paris, Siège de l’UNESCO, Salle II,  4-5 juillet 2023. UNESDOC GHE/23/1.IC/Summary Records, 14 pages


    English: Summary Records on GLOBAL CONVENTION ON THE RECOGNITION OF QUALIFICATIONS CONCERNING HIGHER EDUCATION – INTERGOVERNMENTAL CONFERENCE OF THE STATES PARTIES TO THE CONVENTION First session Paris, UNESCO Headquarters, Room II, 4–5 July 2023. UNESDOC GHE/23/1.IC/Summary Records

    IAUPL (Défenseur) apporte son soutien aux enseignants-chercheurs de l’Université Paris-Panthéon-Assas et appelle au respect des libertés académiques !

    source: site Internet de l’Université Paris 2 Panthéon-Assas

    IAUPL (Observateur) au Conseil Exécutif de l’UNESCO (216-ème session), le 16 mai 2023, version écrite et réponse de la Directrice Générale de l’UNESCO Mme Audrey Azoulay

    Oleg Curbatov, Maître de Conférences représentant permanent à la 216-ème session plénière du Conseil Exécutif de l’UNESCO. Version écrite ci-présente ( site Internet de l’UNESCO)

    Réponse de la Directrice Générale de l’UNESCO à la proposition de l’IAUPL pour la future Recommandation sur l’Ethique des neuro technologies : (extrait) Discours de la Directrice générale de l’UNESCO Audrey Azoulay, en réponse aux interventions des États membres lors de la 216e session du Conseil exécutif, 16 mai 2023 (texte intégral sur l’UNESDOC télécharger ici)  

    Audrey Azoulay:   » ... Avec la mise en œuvre des Recommandations sur l’intelligence artificielle, sur la science ouverte, nous mesurons, s’il en était besoin, l’importance du rôle normatif que l’UNESCO peut et doit jouer sur ces sujets. C’est bien sûr le cas et, je l’ai évoqué hier, d’une autre révolution déjà en marche: celle des neurotechnologies.

    Un rapport lancé l’an dernier, accessible à tous, par le Comité international de bioéthique de 2021, soulignait déjà les risques de ces technologies et recommandait à l’UNESCO d’élaborer un instrument normatif.

    Des discussions ont déjà été engagées avec les États membres, avec un séminaire sur les droits neurologiques organisé pour les ambassadeurs par les Délégations permanentes du Chili et d’Espagne, que je remercie, en avril dernier.

    Il revient à ce Conseil de décider s’il souhaite recommander à la 42e Conférence générale de mandater l’UNESCO pour travailler à un instrument normatif.

    Le travail de fond commencerait alors pour une adoption éventuelle à la 43e Conférence générale, en 2025. Il s’accompagnerait naturellement de larges consultations, notamment auprès des experts – et je remercie l’Association Internationale des Professeurs et des Maîtres de Conférences des Universités, qui, il y a quelques minutes, a proposé d’y contribuer  » 

     

    Vifs remerciements de l’IAUPL s’adressent à la Directrice Générale, Mme Audrey Azoulay !

    Réponse de l’IAUPL à l’UNESCO: Consultation visant l’enrichissement de la Feuille de Route pour l’Enseignement Supérieur 2030